Idée #5 pour le Québec agroalimentaire de demain: une campagne appelant à manger local

En 2014, dans son premier numéro, Caribou a demandé à des personnalités québécoises de penser à une idée pour améliorer le Québec agroalimentaire de demain. En 2018, alors que le gouvernement s’apprête à déposer sa première politique bioalimentaire, ces propositions sont encore bien d’actualité et pourraient grandement inspirer nos dirigeants.

Idée #5: Créer une campagne nationale appelant les consommateurs à manger québécois 

Par Franck Hénot, propriétaire de l’épicerie Intermarché Boyer et de la fromagerie Bleu & Persillé

«Il est clair qu’une bonne campagne nationale appelant les consommateurs à manger québécois, en les sensibilisant à ce que ça nous apporte collectivement (l’emploi, entre autres…) ne ferait pas de mal!

Il faut dépasser le fait que nos produits sont bons et frais, et toucher la corde patriotique. Pourquoi ne pas interroger des travailleurs agricoles afin qu’ils puissent remercier les gens de consommer québécois? Il faut mettre des visages sur les producteurs et chiffrer les bienfaits de consommer les produits d’ici! Je trouve qu’actuellement, les démarches font « petit village »… Il faut culpabiliser les gens s’ils ne consomment pas local. Tu es in quand tu ne fumes pas, quand tu recycles… Eh bien tu es in quand tu manges local!»

[Illustration: Laucolo]