À boire: William Blanc 2017

Pour le numéro hors-série sur les vins québécois, Caribou a demandé à la sommelière Véronique Rivest de nous communiquer son amour du travail des vignerons et vigneronnes d’ici. Elle a ainsi partagé 40 suggestions de vins québécois. En voici l’une d’elles, à boire cette semaine!

William Blanc 2017

Issu principalement de frontenac blanc, de vidal et de vandal-cliche, cette cuvée s’est hissée au fil des ans parmi les vins blancs les plus constants au Québec. Très frais et franc, avec des arômes de pomme verte, de pamplemousse, de camomille et de verveine. Sec et léger en bouche, tout en fraîcheur, simple mais tonique et charmant. À servir à l’apéro, avec des poissons délicats, rehaussés d’agrumes, d’huile d’olive et d’herbes fraîches, ou encore avec un chèvre frais.

Disponible au vignoble, dans quelques boutiques spécialisées et dans les succursales de la SAQ.

À propos du vignoble: Vignoble Rivière du Chêne

Fondé en 1998 par Daniel Lalande et Isabelle Gonthier, ce vignoble de près de 20 hectares d’hybrides compte aujourd’hui parmi les plus importants du Québec. Convaincu du potentiel de qualité de la viticulture québécoise, le couple n’a jamais lésiné sur les moyens et a tout mis en œuvre pour valoriser cette production. En 2007, un incendie qui a complètement ravagé les installations (le vignoble a été épargné) ne les a aucunement ralentis. Ils ont redoublé d’effort, ont reconstruit et étaient de nouveau en affaires à peine un an plus tard. Un exemple parfait de l’énergie qu’ils investissent dans leur entreprise et de leur motivation à faire avancer le vin québécois. Modèles de persévérance, ils jouissent aujourd’hui d’une grande expertise, acquise au fil des 30 dernières années, qui se reflète dans la qualité sans cesse croissante des vins.
807, Chemin de la Rivière Nord, Saint-Eustache