Savourer la cuisine micmaque à Montréal

Norma CondoLa cheffe Norma Condo

En janvier dernier, je vous ai partagé mon souhait pour 2019: que l’on s’intéresse davantage à la cuisine des Premières Nations. Dans cette chronique, je mentionnais aussi la cheffe Norma Condo, une Micmaque de la Gaspésie, qui opère le service de traiteur Miqmak Catering Indigenous Kitchen et qui désirait ouvrir un restaurant dans son coin de pays. 

Quelle ne fût pas ma surprise ce printemps d’apprendre qu’elle avait changé ses plans et ouvert un restaurant sur l’île de Montréal. La cuisine de sa maison étant devenue trop petite pour ses activités de traiteur, elle a loué une cuisine commerciale à Pierrefonds, où elle a installé quelques tables pour qu’on puisse s’y restaurer. Puisqu’elle a travaillé dans plusieurs restaurants et connaît bien les difficultés de cette industrie, elle me confiait qu’elle a pris plusieurs mois avant d’ouvrir les portes de la partie salle à manger du local. 

J’ai eu très envie de m’attabler et d’expérimenter son menu. On y trouve un plat végétarien, un autre avec du poulet, ainsi que des à-côtés. Compte tenu de l’importance des «trois sœurs» dans la cuisine des Premières Nations, j’ai opté pour la casserole des trois sœurs avec bannique et riz autochtone. Savoureux et nourrissant, le maïs, la courge et les fèves se mariaient harmonieusement avec les tomates. J’ai aussi bien aimé la bannique croustillante. 

Un drapeau du peuple micmac ornait le mur face à moi. Tristement, j’ai eu cette réflexion: comment se fait-il que je connaisse les drapeaux des pays africains, mais pas celui des Micmacs? Et si dès l’école primaire nous en apprenions davantage à propos des Premières Nations, notre ignorance serait probablement moins grande. Fin de l’éditorial.

La mère de cinq enfants – dont les deux plus vieux l’aident dans son entreprise – m’expliquait que dans sa nation il y a beaucoup de gens souffrants d’obésité ou de diabète. Elle a donc voulu mettre des plats végés et sans gluten sur sa carte. 

Finalement, bonne nouvelle pour ceux qui trouvent que Pierrefonds est un peu trop loin pour aller au restaurant, la cheffe a déjà trouvé un petit comptoir à louer au centre-ville et dans un an, elle servira ses plats pour emporter aux passants. D’ici là, comme «acheter c’est voter», pourquoi ne pas aller découvrir sa cuisine? 

Miqmak Catering Indigenous Kitchen
10409, boulevard Gouin Ouest, Pierrefonds
(514) 431-0031