Testez vos connaissances sur les produits d’ici

Panier d’aliments - fruits et légumes

Savez-vous où sont transformés les aliments qui garnissent votre panier d’épicerie chaque semaine? Coup d’œil sur la marque de certification Aliments préparés au Québec, un outil qui facilite le repérage des produits de chez nous et nous permet de stimuler, une bouchée à la fois, l’économie locale.

Article présenté par Aliments préparés au Québec

Le fort mouvement vers l’achat local n’est pas une illusion, et il semble avoir été accéléré par la pandémie de COVID-19. Selon un sondage mené par la firme Léger au printemps 2020, 87% des Québécois jugent qu’il est important de consommer des produits d’ici, 68% d’entre eux l’ont fait lorsqu’ils ont eu le choix entre un produit d’ailleurs et un produit local, et plus de la moitié d’entre eux (58%) affirment avoir l’intention d’acheter des produits québécois plus souvent.

Depuis plus d’une décennie, le sceau Aliments préparés au Québec vise à identifier en magasin des milliers de produits transformés et emballés ici, qu’il s’agisse de sauces, de confiseries, de mélanges d’épices ou de mets prêts-à-manger. Plus restrictive, l’appellation Aliments du Québec permet de son côté de repérer les produits entièrement québécois ou ceux qui contiennent au moins 85 % d’ingrédients locaux. Les deux logos sont chapeautés par Aliments du Québec.

Un torréfacteur d’ici peut afficher la marque de certification Aliments préparés au Québec même s’il s’approvisionne en Colombie ou en Afrique.
C’est vrai! L’appellation n’est pas réservée aux produits locaux. De nombreux aliments peuvent se prévaloir de l’étiquette pourvu que les activités de transformation et d’emballage aient lieu ici. Les grains de café ne pousseront jamais au Québec, hélas, mais par chance, on a de talentueux torréfacteurs locaux qui ont mis au point tout un savoir-faire. On choisit donc un café torréfié, moulu, assemblé et ensaché au Québec.

70 000 + 100 000

L’industrie de la transformation alimentaire constitue le premier employeur manufacturier du Québec. Au total, quelque 2000 entreprises établies dans toutes les régions assurent des dizaines de milliers d’emplois (plus précisément 70 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects) dans une multitude de secteurs, dont les boissons alcoolisées, la boulangerie, les produits laitiers, les collations, les jus et les produits de l’érable.

Un biscuit aux canneberges peut arborer l’étiquette Aliments préparés au Québec même si les fruits ont été cultivés ailleurs, aux États-Unis ou en Ontario par exemple. 
Faux! Les critères sont clairs: si les ingrédients principaux d’un produit sont offerts en quantité suffisante ici, l’entreprise doit les utiliser pour avoir le droit d’apposer cette marque de certification sur ses emballages. Et la canneberge, ça nous connaît, au Québec!

Le savez-vous?

Les entreprises brassicoles sont présentes dans 140 villes au Québec, et 30% d’entre elles sont situées dans des villes de moins de 10 000 habitants. Elles contribuent à faire revivre plusieurs régions! La plupart des bières obtiennent la marque de certification Aliments préparés au Québec, mais certains brasseurs poussent la démarche d’approvisionnement local encore plus loin en utilisant plus de 85% de céréales et de houblon d’ici. Leurs produits peuvent ainsi arborer le logo Aliments du Québec. C’est le cas, entre autres, des microbrasseries La Chasse-Pinte, à L’Anse-Saint-Jean, et Le naufrageur, à Carleton-sur-Mer.

Le Québec est le plus important producteur de lait, de fromage et de yogourt au Canada. Dans la Belle Province, on assure près de 75% de la production de fromage du pays, et 70% de la production de yogourt. Et quoi de mieux pour accompagner un bon fromage qu’un pain tout chaud sorti du four? Ainsi, quelque 600 boulangeries établies aux quatre coins du Québec fournissent près du quart du pain consommé au Canada.


Sources :
alimentsduquebec.com
conseiltaq.com
atable.quebec
MAPAQ
L’étude bleue, un portrait de la consommation locale au Québec (Léger)

Pour en savoir plus sur les marques de certification d’Aliments du Québec, visitez le site.