Des épiceries aux accents d’Italie

patisserie italienne

Avec plus de 250 000 ressortissants, la communauté italienne compte parmi les communautés immigrantes les plus solidement ancrées au Québec. Présents depuis la fin du XIXe siècle, les Italiens ont durablement influé les mœurs culinaires des Québécois (où serions-nous sans les pâtes fraîches, la pizza et le cappuccino?), créant au passage de véritables institutions dans nos paysages urbains. Entre incontournables et nouveaux venus, voici une sélection de nos endroits préférés pour faire nos emplettes à l’italienne.

Texte de la rédaction

Fruiterie Milano

À tout seigneur, tout honneur: le premier supermarché consacré à la cuisine italienne au Québec est en activité depuis 1954. Depuis tout ce temps, la Petite-Italie a bien changé, mais la Fruiterie Milano rayonne toujours, malgré un incendie destructeur en 2016. Après des rénovations et plusieurs agrandissements, l’épicerie propose aujourd’hui plus de 15 000 produits. Dans ce véritable magasin tout-en-un, on trouve tout ce qu’il faut pour faire bombance, de l’apéritif au dessert.
6862, boulevard Saint-Laurent, Montréal

La façade de la Fruiterie Milano sur Saint-Laurent – crédit photo: page Facebook Fruiterie Milano

Aperitivo Village

Après l’aîné, voici le petit nouveau. Installée dans l’ancien local du café De farine et d’eau fraîche, l’épicerie Aperitivo a ouvert ses portes en février dernier. Portée par Mathieu Ménard, qui est déjà copropriétaire du bar Minéral et du Blind Pig, la boutique offre un mélange de produits de fine cuisine italienne et de repas prêts à manger ou à emporter. Aperitivo propose notamment les essentiels pour aller pique-niquer au parc La Fontaine, à quelques coins de rue de là: charcuteries, fromages, généreux sandwiches et «focapizza», rencontre entre la traditionnelle focaccia et l’extravagance de la pizza.
1701, rue Atateken, Montréal

Une focapizza du Aperitivo Village – crédit photo: page Facebook Aperitivo Village

Quincaillerie Dante

Depuis 1956, l’institution du clan Venditelli-Faita trône au cœur de la Petite-Italie. On ne parle pas ici d’une épicerie italienne, mais bien d’un endroit pour s’équiper pour cuisiner comme les Italiens. On y trouve de tout, en quantité et en qualité: batteries de cuisine, couteaux, moules à pain, laminoirs et séchoirs à pâtes. Même les chasseurs y trouveront leur compte grâce à une vaste sélection de fusils! Avant la pandémie, on pouvait apprendre à se servir de tout ça (sauf les fusils!) quelques mètres plus loin, à l’école de cuisine Mezza Luna, dont on attend impatiemment la réouverture.
6851, Saint-Dominique, Montréal

Elena Faita, copropriétaire de la Quincaillerie Dante – crédit photo: page Facebook Quincaillerie Dante

La Baia dei Formaggi

Une simple visite dans ce commerce de la rue Jean-Talon met l’eau à la bouche de tout amateur de fromages. La famille Occhiuto, qui est à la barre depuis 1973, se vante d’avoir la meilleure sélection de fromages dans tout l’est du Canada, et on les croit sur parole! En effet, plus de 400 variétés ornent les comptoirs de la boutique. Des délices majoritairement italiens, évidemment, mais aussi français et québécois. Un arrêt dans la Baie des fromages permet aussi de s’approvisionner en pâtes fraîches et en charcuteries de grande qualité.
1715, rue Jean-Talon Est, Montréal

Des cannellonis frais au ricotta et aux épinards faits à la Baia dei Fromaggi – crédit photo: page Facebook Baia dei Fromaggi

BarBara Vin

À la base, le BarBara est un bar à vin, mais, comme il a ouvert en pleine pandémie, les propriétaires se sont adaptés en proposant une petite épicerie. Catherine Draws, et le chef David Pellizzari, le duo qu’on a connu au Lili Co., offrent des repas prêt-à-manger, des pâtes fraîches (et des sauces), du café et diverses douceurs italiennes. Et on repart, si on le désire, avec une bonne bouteille de vin nature!
4450, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

Des pâtes fraîches du BarBara Vin – crédit photo: page Instagram du BarBara Vin

Alimentari Sud

Pas besoin d’être né dans la Botte pour mettre en valeur les produits de la péninsule italienne! L’entrepreneur d’origine haïtienne Wesner Charles l’a bien compris en ouvrant sur la Rive-Sud, près de Montréal, une petite boutique où l’on trouve les essentiels de la cuisine italienne ainsi qu’une vaste sélection de prêt-à-manger et une variété incroyable de panettones. Et c’est sans parler du populaire comptoir à gelati, qui, l’été, vient agrémenter les emplettes.
277, avenue Saint-Denis, Saint-Lambert

Les paninis, aussi offerts en boîte à lunch, d’Alimentari Sud – crédit photo: page Facebook Alimentari Sud

Épicerie européenne

L’influence italienne ne se limite pas à Montréal. À Québec, l’Épicerie européenne est implantée dans le quartier Saint-Jean-Baptiste depuis 1959. Cette année-là, Emilio Colarusso, qui a obtenu au fil du temps le titre d’ «Italien le plus connu de Québec», ouvre ce qui est considéré comme la première épicerie «ethnique» de la Vieille Capitale. Soixante ans plus tard, le commerce est toujours bouillonnant. Si l’entreprise n’est plus entre les mains de la famille Colarusso depuis 2019, l’épicerie conserve toujours un caractère chaleureux, notamment grâce à ses étagères en bois qui abritent huiles, vins et vinaigres. On y retrouve également une vaste sélection de charcuteries et de fromages.
560, rue Saint-Jean, Québec

La terrasse de l’Épicerie européenne – crédit photo: page Facebook d’Épicerie européenne

➤ Ce texte pourrait aussi vous intéresser: Souper à l’italienne chez les Faita


 Ce texte est paru à l’origine dans les pages du quotidien Le Devoir, le 5 juin 2021.