Connaissez-vous votre patate?

patates

Histoire, réputation, culture, entreposage et transformation… Connaissez-vous vraiment votre patate?

Texte de Véronique Leduc

Un légume rejeté
On estime que la pomme de terre est connue depuis des lustres au Québec, mais qu’elle a longtemps été rejetée. Autour de 1760, après trois ans de famine, on peut d’ailleurs lire dans des archives que des colons avaient dû manger des pommes de terre «qui leur répugnaient plus que tout». La pomme de terre est par la suite adoptée et on signale sa culture à Gaspé dès 1776. Puis elle devient une nourriture essentielle pour une partie croissante de la population.

À la cave!
Au Québec, à la fin du XVIIIe siècle, les maisons doivent offrir de la place pour de bonnes quantités du tubercule que l’on pourra manger à l’année. C’est pour cette raison qu’on privilégie des caves vastes, fraîches et humides sans être froides. On ira même jusqu’à relever les fondations de certaines constructions existantes. Ainsi, plusieurs maisons du Québec se transforment. Cette nouvelle architecture a aussi une valeur symbolique: une habitation juchée sur une cave haute est signe d’une abondance de denrées, et donc d’une certaine aisance.

Pendant ce temps, en Europe…
Autour des années 1780, on donne à l’agronome et nutritionniste français Antoine Augustin Parmentier la responsabilité de populariser en Europe la consommation de la pomme de terre, où on est réticent à consommer la sombre racine. Entre autres moyens déployés, il plante des pommes de terre sur un terrain gardé de jour par des soldats dans le but de faire croire aux Parisiens que les plants ont une grande valeur. L’idée fonctionne parfaitement: pendant la nuit, des habitants volent des plants et les font pousser clandestinement. La culture de la pomme de terre en France était lancée!

Apprêter la patate
On apprend peu à peu à apprêter la pomme de terre de diverses façons. En 1840, dans La nouvelle cuisinière canadienne, premier livre de cuisine publié au Québec, on trouve deux recettes l’incluant: l’une pour préparer une farce, l’autre pour cuisiner une tourtière aux patates.

Un bouquet de fleurs… de patate
Peu de gens le savent, mais au début de l’été, les champs de patates en fleurs sont d’une grande beauté, et ce, pendant trois ou quatre semaines. C’est grâce aux morelles; de petites fleurs blanches, roses, rouges ou mauves.

Selon les variétés, il faut entre 60 et 140 jours à un plant de pommes de terre pour arriver à maturité.

Vive la patate… frite!
La frite est le plat le plus consommé dans les restaurants du Québec. Elle fait partie de plus de 17% des commandes, devant le poulet et les salades.

Un légume comme les autres
Contrairement à une croyance répandue, la pomme de terre est un légume comme les autres, riche en éléments nutritifs, en vitamines et en minéraux. Comme la plupart des légumes, elle est majoritairement composée d’eau, mais elle contient aussi des protéines, de l’amidon, des fibres (surtout si on conserve la pelure), du potassium, de la vitamine C et du fer.

Les 4 «p»
Certains producteurs de pommes de terre du Québec estiment que la mauvaise presse qu’a connue la pomme de terre dans les dernières années vient du régime Montignac, dans lequel on encourageait les gens à couper les quatre «p» soit les pâtes, le pain, les pâtisseries… et les patates. Pourtant, les glucides qu’elle contient ne sont pas un problème, c’est plutôt le fait de trop en manger qui le serait.

Au Québec, environ 80% des pommes de terre qu’on retrouve sur le marché sont cultivées sur le territoire de la province. En 2016, la pomme de terre était le légume le plus cultivé au Canada.

Une grande famille
La pomme de terre appartient à la grande famille des solanacées qui comprend aussi, parmi ses 2700 espèces, la tomate, l’aubergine, les poivrons et la plante du tabac.

Les patates n’aiment pas le frigo
La meilleure façon de conserver ses pommes de terre à la maison est de les entreposer dans un endroit frais, sec et aéré à l’abri de la lumière. On évitera de les conserver au réfrigérateur ou à proximité de pommes ou des oignons, ce qui pourrait les faire germer. Bien entreposées, elles se conservent plusieurs semaines.

Patate… téléphone… maison
En 1995, les pommes de terre sont devenues le premier légume à être cultivé dans l’espace.


Toutes les informations sont tirées du livre Épatante patate publié en octobre 2016 chez Parfum d’encre.

À lire à ce sujet: