Les actus de la semaines: producteurs caprins inquiets, zoom sur le savoir-faire gaspésien, art latté et plus

Chaque vendredi, Caribou vous propose un rattrapage des nouvelles qui ont fait jaser (ou celles dont on n’a pas assez parlé) dans la sphère agroalimentaire québécoise.

À lire sur cariboumag.com

Morue salée séchée, le goût du savoir-faire gaspésien

À Sainte-Thérèse-de-Gaspé à la mi-septembre, des filets de morue salée se font sécher doucement par le vent sur des vigneaux en bord de mer. Une recette à trois ingrédients (morue, sel, paysage gaspésien) et une méthode d’un peu plus de 200 ans qui fait partie de l’ADN culinaire de la Gaspésie. Si vous passez dans ce secteur de la péninsule prochainement, allez admirer le savoir-faire ancestral de l’usine de transformation et poissonnerie Lelièvre Lelièvre et Lemoignan. [Lire la suite de l’article…]

La chronique d’Hélène Raymond
Et si l’on commençait à se réapproprier nos espèces marines, là où on les pêche?


12 septembre. Je suis assise avec Colombe Saint-Pierre. Dans son restaurant niché au cœur du village du Bic, nous refaisons le monde par l’assiette. Parmi les thèmes chers à cette grande cheffe: survie et valorisation des artisans, développement régional, accès aux produits marins. Ce grand fleuve qui respire à quelques brasses de sa cuisine, elle l’a dans les veines. Et comme un nombre grandissant de personnes, elle souhaite que ses ressources trônent plus souvent sur sa table. Avouant qu’elle y parvient un peu plus facilement qu’à l’ouverture en 2003, elle me glisse à l’oreille une histoire de pêche au thon rouge. [Lire la suite de la chronique…]

Plus de nouvelles

Les producteurs de lait de chèvre inquiets
À la suite d’une décision de Saputo de ne plus s’approvisionner en lait de chèvre d’ici après le 1er janvier 2019 pour la production de leurs fromages, les producteurs de lait de chèvre du Québec craignent le pire pour leur industrie. L’autre géant agroalimentaire, Agropur, se dit quant à lui en réflexion, mais on a appris la semaine dernière que l’entreprise fermera sa son usine de Saint-Damase, sa seule usine qui transforme le lait de chèvre au Québec. Comme plus de la moitié du marché est contrôlé par ces deux seuls joueurs, les producteurs craignent notamment des pertes importantes de revenus.

Cerf infecté à la maladie débilitante des cervidés: un cas isolé?
La découverte d’un cas de cerf contaminé à la maladie débilitante des cervidés dans une ferme d’élevage des Hautes-Laurentides inquiète. Toutefois, Québec pense qu’il pourrait s’agir d’un cas isolé, le reste du troupeau n’ayant pas été infecté. La prudence reste de mise et une zone de 400 kilomètres carrés demeure interdite à la chasse jusqu’au 18 novembre, selon le site de Radio-Canada.

Une industrie en mouvement
Dans Le Devoir, le critique en vin Jean Aubry a consacré ses chroniques des deux dernières semaines à l’industrie vitivinicole du Québec et y va aussi de quelques suggestions.

À lire ☞ Vins du Québec: des pas de géant en moins de 20 ans! Partie 1Partie 2

 

Pour aller plus loin sur le sujet,  procurez-vous notre numéro hors-série sur les vins québécois, en kiosque depuis quelques semaines déjà et qui s’envole à une vitesse folle!


À faire

Miel solidaire

La roue de truck au miel de Bonneau de CRémy

En octobre, c’est le mois du miel de Bonneau, ce miel produit dans 72 ruches montréalaises par des apiculteurs en résinsertion sociale qui fréquentent l’Accueil Bonneau. Pour mettre en valeur le fruit de leur travail, six artisans offriront des créations culinaires dans leur établissement tout au long du mois: Les Givrés (rue Ontario), Fous Desserts, Les chocolats de Chloé, CRémy, Patrice Pâtissier et La Fabrique Arhoma.

Les Olympiques d’Art Latte à Montréal
La première édition des Olympiques d’Art Latte se tiendra dimanche au Riverside St-Henri. Organisée par Th3rd Wave, la compétition réunira 32 baristas, maîtres dans l’art latte, qui représenteront leur café ou leur région.