Le brunch des femmes en 10 citations: s’unir pour vivre de sa passion!

De gauche à droite: Geneviève Vézina-Montplaisir, Colombe St-Pierre, Maurin Allerano, Nicole-Anne Gagnon, Vérane Frédiani, Marion Rousseau et Estérelle Payany. | Photo de Victor Diaz Lamich

Le brunch des femmes, qui s’est déroulé à l’Astral le dimanche 23 février dans le cadre du 21e festival Montréal en Lumière, a su rendre justice aux accomplissements des femmes cheffes.

Propos recueillis par Pénélope Leblanc

À la suite d’un brunch spécialement concocté par des femmes cheffes d’ici, la réalisatrice Vérane Frédiani a présenté son documentaire À la recherche des femmes chefs. La cinéaste française a tenu à mentionner que c’est un «projet pour les femmes, mais pas contre les hommes». Finalement, Geneviève Vézina-Montplaisir, coéditrice de Caribou, a animé une table-ronde sur la place des femmes dans l’industrie culinaire et sur l’avenir qui s’offre à elles. Les panélistes étaient la réalisatrice Vérane Frédiani, la critique, journaliste et auteure Estérelle Payany, la cheffe Colombe St-Pierre, l’étudiante à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) Marion Rousseau, la professeure à l’ITHQ Nicole-Anne Gagnon ainsi que la cheffe et propriétaire de Maurín Traiteur Local et de saison, Maurín Arellano. Caribou était sur place et y a collecté 10 citations marquantes. 

«Les femmes ont besoin d’être plus comme les hommes et les hommes ont besoin d’être plus comme les femmes.»
–Alice Waters, cheffe américaine (tiré du documentaire À la recherche des femmes chefs

«Je pense que les femmes se mettent plus de pression que les hommes. Moi je voulais prouver que je méritais d’être là, que j’étais nécessaire.»

April Lily Partridge, jeune cheffe britannique (tiré du documentaire À la recherche des femmes chefs)

«Je ne sortais jamais avec mes collègues. Je ne me bourrais jamais la gueule avec eux. Je ne désire pas être la meilleure pote de tout le monde dans la cuisine. Je cherche plutôt à être moi-même et à être professionnelle.»
Cristina Bowerman, cheffe italienne (tiré du documentaire À la recherche des femmes chefs)

«Les femmes ont compris qu’elles prennent des forces les unes des autres, en se réunissant!»

Vérane Frédiani, réalisatrice du film À la recherche des femmes chefs

«Moi je souhaite que les hommes soient de notre côté. On a besoin d’alliés!»
Estérelle Payany, journaliste, critique et auteure

«Les femmes souhaitent juste le respect. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai démarré ma propre entreprise.»  

Maurín Arellano, cheffe et propriétaire de Maurín Traiteur Local

«C’est sûr qu’une cuisine est plus grande quand elle est composée des deux sexes!»
Colombe St-Pierre, cheffe

«Mon leadership, quand j’enseigne il n’est pas masculin, il est féminin!»

Nicole-Anne Gagnon, professeure à l’ITHQ

«Pour moi, il y a tellement de beaux côtés à la féminité!»
–Marion Rousseau, étudiante à l’ITHQ

«Quand j’ai commencé à enseigner à l’ITHQ,  il n’y avait pas de vestiaire féminin…»
Nicole-Anne Gagnon, professeure à l’ITHQ