4 textes qui font le printemps

Le printemps, ça sent l’eau qui dégèle, les poissons qui se réveillent, les fruits de mer dans nos assiettes, les arbres qui reprennent vie et les produits locaux en plus grande variété. Voici un palmarès de nos textes qui, définitivement, sentent le printemps!

Notre terroir, c’est aussi la mer

Mon père avait l’habitude d’avaler quelques centaines de kilomètres dès l’ouverture de la pêche au crabe. Il allait aux nouvelles, rapportait des provisions. Ce grand fleuve, pourvoyeur d’images et de nourriture avait un sens pour lui et il le célébrait de toutes sortes de manières. Il avait sa façon de se l’approprier; à chacun de trouver la sienne.

L’eau de nos forêts

Les Québécois connaissent le sirop d’érable. Mais savent-ils que la sève d’autres feuillus, comme le bouleau, est délicieuse elle aussi? Ou que l’eau d’érable offre des possibilités inexplorées? Rencontre avec quelques passionnés qui participent à la mise en valeur d’une ressource encore sous-exploitée.

Quel est le secret des chefs?

Le Secret des Chefs est sur quatre roues et, de par sa dimension, est difficile à cacher. Connu présentement par une trentaine de restaurants dans la région métropolitaine, il pourrait bientôt ne plus être si secret.

Une histoire de pêche


Au printemps 2016, Caribou lançait un concours pour trouver la meilleure histoire de pêche parmi ses lecteurs. C’est celle de Sandra Carpentier qui a été sélectionnée et qui a inspiré la bande-dessinée ci-dessous, créée par le bédéiste Martin PM.