Dans le panier de… Bob le Chef

Anarchiste culinaire Bob le Chef

Pour faire écho à notre nouveau numéro qui porte sur les Épiceries, nous avons demandé à quelques personnalités d’ici ce qu’elles mettaient dans leur panier. Question d’assouvir notre curiosité. 

Texte  de Pénélope Leblanc

Le panier d’épicerie de l’anarchiste culinaire Bob le Chef est-il différent du vôtre? À vous de le découvrir. Une chose est sûre, le chef, blogueur, chroniqueur et créateur de la gamme de vins Boute-en-train promet toujours du «gros fun en bouche»! Regard privilégié sur le carrosse de celui qui n’a pas peur d’ajouter une bonne dose d’authenticité à ses recettes. 

Nom: Robert James Penny, alias Bob le Chef
Profession: Chef
Âge: 44 ans
Nombre de personnes à la maison: 3 
Régime alimentaire: Omnivore
Région ou quartier: Ville-Marie, Montréal

Bob, qu’est-ce qu’il y a à tous les coups dans ton panier? 

Il y a toujours des pommes dans mon panier d’épicerie. C’est ma collation par excellence. Il n’y a pas de préparation: tu la laves et tu la bouffes! C’est juste vraiment utile! Il y a aussi des noix, du chocolat et de la laitue, contrairement à ce que le monde pense…

Au contraire, qu’est-ce qu’on ne trouvera jamais dans ton panier? 

Pas grand-chose! Je mange vraiment varié. Peut-être juste des bonbons sucrés et de la liqueur (que je bois seulement pour accompagner un smoked-meat au restaurant).

Faire l’épicerie, une corvée ou du pur bonheur? 

Un pur bonheur. J’aime vraiment faire le tour, regarder ce qui est en spécial. Je pars avec une idée en tête, mais finalement un déclic va se faire en voyant certains aliments et toute ma journée change son cours. 

Du type épicerie tous les jours ou plutôt chaque semaine? 

Oh plusieurs fois par semaine! J’ai fruiterie, boucherie et boulangerie dans mon quartier, donc c’est facile d’arrêter en passant ou d’aller chercher des choses qui manquent. 

Justement, fais-tu uniquement tes courses dans les marchés et les petites places spécialisées ou vas-tu aussi au supermarché? 

Je mélange les deux! J’utilise l’épicerie pour certains trucs plus de base. J’achète aussi de tout à l’épicerie, c’est juste que j’ai plusieurs petites places au coin de ma rue, donc j’en profite.  

Es-tu du genre à utiliser les coupons? 

Non, mais c’est par pure paresse! Je me laisse inspirer par les rabais du moment. 

Ton aliment dépanneur? 

Des pâtes! Avec un quart de tomate, une poignée d’épinards, des champignons, de l’huile d’olives et du poivre, tu as un lunch!  


À lire aussi…

acheter numero epicerie