Sapins au sapin

biscuits de noel aliments du quebec

Parce que la saison des douceurs du temps des Fêtes s’amène, et qu’on aime décliner des classiques en s’inspirant des saveurs du territoire. Après le caramel de l’an passé, voici de petits biscuits sablés… au sapin! Vous pouvez couper une branchette de votre sapin de Noël s’il est naturel et non traité, ou encore en récolter un petit brin lors d’une randonnée (assurez-vous de bien l’identifier). Faute de sapin frais, référez-vous aux variantes proposées!

Recette de Julie Aubé
Photo de Rachel Ouellette

Rendement | environ 40-60 biscuits (selon la taille de votre emporte-pièce)
Version imprimable de la recette

Ingrédients

1 tasse (250 ml) de beurre non salé à température ambiante
¾ tasse (175 ml) de sucre d’érable
1 œuf battu
2 ¼ tasses (560 ml) de farine blanche non-blanchie
½ tasse (125 ml) de farine de sarrasin
2 c. à thé (10 ml) de sapin frais haché très finement
¼ c. à thé (1 ml) de sel

Préparation

(1) Dans un grand bol, crémer le beurre et le sucre à la spatule.
(2) Ajouter l’œuf et fouetter pour bien l’incorporer.
(3) Ajouter les farines, le sapin et le sel, puis mélanger avec les mains jusqu’à homogénéité.
(4) Façonner la pâte en disque, l’emballer dans une pellicule plastique de réfrigérer 30 minutes.
(5) Préchauffer le four à 160°C (325°F) et tapisser deux plaques de papier parchemin ou d’un tapis réutilisable.
(6) Fariner le plan de travail et étendre la pâte à biscuit à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à environ 5 mm d’épaisseur.
(7) Découper les biscuits avec un emporte-pièce en forme de sapin et les transférer sur la première plaque est laissant 1-2 cm entre eux.
(8) Cuire environ 12-14 minutes, où jusqu’à ce que les bords soient dorés.
(9) À la sortie du four, transférer délicatement les sapins cuits sur une grille de refroidissement à l’aide d’une spatule plate. (Procéder délicatement : chaud, les biscuits sont encore fragiles, mais ils se raffermissent en refroidissant).
(10) Re-bouler les retailles de la pâte et répéter les étapes 6 à 9 jusqu’à ce que toute la pâte soit utilisée.

Quelques petites variantes…

  • Il est possible d’opter pour des pousses de sapin séchées que l’on se procure auprès des cueilleurs ou auprès des boutiques et épiceries qui offrent leurs produits. Comme pour les fines herbes, on met un peu moins de la version séchée que de la fraîche.
  • On peut aussi troquer le sapin pour du romarin, frais ou séché, selon le même raisonnement.
aliments du quebec